LBEtitle Les artistes

Yves Avenal

Anne-Sophie Runel Belliard

Iris Dickson

Françoise Dussel

Goldie

René Hermouet

Yves Avenal
lestoitsombrebruleebleudeprusse
fantasmagories6

L’observation du monde aussi bien microscopique que macroscopique offre une infinité de sujets d’étude : un reflet, un arbre brisé, une rencontre insolite,une atmosphère d’ombre et lumière…dynamisent l’imaginaire.

La problématique est donc de pouvoir dire son ressenti par l’expression picturale.

Les jeux des couleurs, de la lumière et de l’ombre, la simplification du trait, la déformation « esthétique »…. sont l’alchimie de sa création.

Retour

Anne-Sophie Runel Belliard
SouvenirLR
PoemedunefindapresmidiRUNELBELLIARDcopie

Artiste peintre et graveur inscrite à la Maison Des Artistes depuis 2002, elle a commencé la gravure en taille-douce auprès de Robert Frélaut en 2009.

Elle a exposé ses gravures à Bordeaux, à Saint-Émilion, à Lectoure et à Beaudéan.

Retour

cartographie2LR

Iris Dickson

cartographie1LR

Depuis quelques années, maintenant, j'ai pris comme habitude de créer des espaces, dans lesquels je me déplace. Mêlant des formes géométriques et des symboles pour faire exister des personnes et des lieux, je veux intégrer dans ces espaces une représentation temporelle via des événements mis en scène grâce à des discontinuités techniques. Pour cela j'utilise donc la pointe-sèche pour tracer les limites du "monde" et diverses techniques d'acide pour créer l'accident, repère temporel imprévisible mais dont la cartographie me meut.

Retour

Françoise Dussel

florealminiLR
leSphinxminiLR

Depuis son enfance, Françoise se souvient d’avoir passé, pendant ses vacances à la campagne, de longs moments à observer la flore si riche à l’état sauvage, et les multitudes d’insectes qui la peuplaient… Elle aimait aussi à les dessiner, et, plus elle avançait en âge, plus le dessin est devenu pour elle un refuge qui lui permettait de s’exprimer…

Le dessin est devenu pour elle une passion !!!

Retour

Goldie

AutempsdesforgeronsetdespoetesLR
CDsLR

Ma démarche est dans la recherche de structures et le mouvement. Architectures et masques, le secret de ce qui se cache derrière une serrure réputée close.

Une seule chose m’est indispensable : mon carnet de croquis qui ne me quitte pas, toujours prêt à recueillir une impression, un détail observé, souligné, amplifié. Le croquis donne un sens qui échappe à l’instantané de l’objectif. Mes estampes se veulent un concentré de combinaisons, d’associations d’idées et de petits bonheurs que j’aime partager. Elles sont souvent monotypées.

Retour

René Hermouet

Ilparaitque
QuelleepoqueLR

Jean Dubuffet disait : « la production d’art est un champ donné à l’esprit de caprice ». Et la gravure cet art artisan renferme en elle-même tant de caprices !

Après avoir fouillé les lieux de mon enfance, quel plaisir aujourd’hui de créer en toute liberté, sans a priori…ni contrainte ! Dans une sorte d’écriture automatique ; un peu à la manière des improvisations de JAZZ.

C’est un exercice absolument merveilleux. L’Imagination est une liberté éternelle que je vous propose de partager

Retour

Christiane Laffond

Imagresurgencese1 ImagesnuitdIsisLR

Trouvant essentiellement mon inspiration sur les lieux, à l’atelier, j’aborde la gravure comme un moyen d’expression mais pas forcément comme un moyen de signification. Je ne saurais mieux décrire le plaisir que me procure la gravure. En constante recherche, je taille, grave, creuse, griffe, mes plaques dans différents supports.

La couleur est mon vocabulaire privilégié et, avec les monotypes, je me laisse entraîner par la richesse et la variété des encres d’imprimerie, qui m’inspirent dans l’instant créatif, nourri en grande part de la grâce de l’aléatoire, pour susciter les ressources de l’imaginaire du spectateur, amateur d’art. 

Retour

Claude Lajeunie

MrsKirchner
Lajeunepolonaise

Tout regard posé sur le monde est une œuvre d’art à qui veut bien être poète. Ma quête continue me porte désormais vers des modes d'expressions plus exigeants, c'est ainsi que depuis 2012, je m'initie humblement à la gravure à partir de mes dessins.

Ce qui m'a poussé vers la gravure, est la part de mystère qui réside dans les techniques employées.Que ce soit la large part laissée à l'aléatoire des traits gravés, des attaques acides, des encrages.Ou la mise en danger permanent à travers l'irréversibilité des actes mécaniques et chimiques qui précèdent la mise sous presse.

L'instant où l'on tourne les bras de la presse, ou l'on soulève la feuille de papier est vraiment magique. C'est l'instant d'une révélation. 

Retour

Mercédès Le Crosnier

pasdedeux2LR
Manita2LR

Mercédès Le Crosnier Lopez est née en Estrémadure espagnole. Elle se forge une volonté de peindre ce qu’elle voit, ce qu’elle sent. La musique et la chaleur des relations humaines alimentent sa palette .

Elle s’est formée aux Beaux arts puis lors d’un cursus universitaire avec une licence d’arts et lettres.Elle s’initie à la gravure auprès de maitres reconnus : Robert Frélaut, les graveurs de l’atelier de la Belle Estampe et ceux de la faculté de Bordeaux. Dès lors, elle participe à de nombreuses expositions individuelles, collectives, en soutien à des initiatives associatives ou privées.

Retour

Nicole Mikuljan

CatLR

Ma passion pour la gravure a commencé en 2001, date à laquelle j'ai découvert l'atelier de « La Belle Estampe » à Bordeaux, où sont tirées toutes mes gravures.

J'apprécie le travail du graveur qui demande à la fois lenteur, observation, réflexion, force et subtilité, attaques et caresses du métal. Un travail d'artiste et d' artisan, en somme.

Mes thèmes de prédilection, je les puise dans la nature environnante: les formes végétales, minérales, animales, les empreintes.

FigsLR

Retour

Hubert Mollien

leclosiondesfleursrares155x315
Jardinluxuriant60x415LR

Retour

Isabelle Valdelièvre

raisinspointeLR

Savoir voir la nature, même dans ses plus humbles aspects, en donner ma perception, en saisir la vie dans mon dessin.

Je me situe, soit au cœur du sujet, englobée, immergée, soit devant un morceau de nature, un sarment, un brin d’herbe…

Le dessin fait le lien. Il est le plus dénudant. Le dessin est la base de tout pour moi.

Il y a une implication physique plus « violente » dans la gravure, de par la résistance du métal, et parallèlement, elle offre une sensualité au niveau des encres et des papiers.

Ces lignes gravées qui s’opposent au fugitif.

PrintempsILR

Retour

Peleyre, 627 route d'Aydie, 65700 St. Lanne

contact@peleyre.fr

Christiane Laffond

Claude Lajeunie

Mercédès Le Crosnier

Nicole Mikuljan

Hubert Mollien

Isabelle Valdelièvre

Retrouvez nous sur facebook

newheader