html5 templates

Nos invitées d'honneur

Mobirise

Floriane de Lassée

Après un master en direction artistique à l’ESAG (Paris) en 2000 où elle apprend les bases de la couleur et de la construction d’images, Floriane se spécialise à l’International Center of Photography (New York City) en 2004. Elle y découvre de nombreux médiums et appareils photographiques comme la chambre grand format et devient artiste indépendante.
Elle travaille principalement en mettant en scène personnes ou objets. Souvent en voyage, elle aime créer en même temps deux séries distinctes en parallèle pour garder un oeil neuf sur chacune. L’une est toujours basée sur une histoire de femmes, l’autre est plus abstraite.
Sa série de mises en scène nocturnes, “Inside Views 2004/2011”, dresse un portrait mystérieux et mélancolique de femmes vivant dans les mégapoles. “Inside Views” a fait l’objet d’une monographie éditée chez Nazraeli Press.
Pour donner un nouveau souffle à son travail, elle part en 2012-2013, sur les routes autour du monde. Elle y réalise deux séries : “Half the sky” complète ses photographies urbaines initiales mais parle de destins féminins très variés; l’autre, “How Much Can You Carry ?” est une réflexion sur “poids de la vie”; un ouvrage du même nom est sorti en 2014 chez Filigranes.
Depuis de nouveaux travaux ont vu le jour : “Ciels de Seine” , les mystérieux “Trucks”, «Baolis» “Modern Sati” et enfin les caissons lumineux de nus féminins “Présences”.
En 2018, elle se rend en Afrique où elle rencontre des leaders féminins et des jeunes filles prometteuses dans des domaines variés. « Women for Africa » est l’un de ses projet en cours.

How much can you carry ?

De l’Afrique de l’Est jusqu’au fin fond de l’Indonésie, aveuglés par le soleil, nous roulons encore et encore. En mini-bus, en bus, en 4x4. Les paysages varient, les destinations aussi, mais toujours ces marcheurs de bords de route qui semblent avoir toute leur vie sur la tête. Telles de fourmis à l’équilibre impeccable, ces femmes portent des montagnes de bois, de bidons d’eau, de nourriture, les récoltes de champs aussi. Le dos courbé parfois, mais toujours le cou droit et le regard fixe, elles vont vendre au marché ou bien ramener les provisions nécessaires à la maison. Loin de tout misérabilisme, c’est avec curiosité, amusement et voir parfois orgueil que les modèles ont pris la pose, fiers de  se mettre en scène, fiers de mettre en avant ce qui peut dans bien des cas s’apparenter à leur unique moyen de survie.
 
« How Much Can You Carry » est en premier lieu un hommage à ces caryatides modernes ; ceux dont la vie est lourde et où le sourire et le rire deviennent la clef d’une existence vivable. Puis, la série initiale a évolué vers deux niveaux de lecture : un premier plutôt réjouissant et loufoque ; un second plus métaphorique, faisant référence aux divers poids que nous portons tous, qu’ils soient physiques ou psychologiques (le poids des traditions au Japon, de l’éducation au Népal, la responsabilité des ainés, etc.) 

 © 2020 Association Peleyre, 627 route d'Aydie, 65700 St. Lanne.
Tél : 05 62 31 96 44 Mail : association@peleyre.fr